Lorsque nous regardons un ciel constellé, il peut nous arriver d'être attirés par l'incandescence d'une, deux étoiles dont l'éclat parait plus brillant, plus expressif. Ces deux points dans la nuit vibrent, bourdonnent avec une incroyable force d'expression, ils rayonnent avec une telle intensité que d'évidence on ne voit plus qu'eux.

François et Anthony illuminent jusqu'à enflammer leurs espaces de jeux et nous savons alors que leur rencontre ne nous laissera pas tout à fait indemnes… Normalement, les étoiles brillent chacune dans leur coin de ciel et s'ignorent mais cette rencontre là a créé l'émulsion de talents inimaginables.

Dépassement de tout… de tout ce que l'on n'imaginait même pas… Swing, expressivité, intensité, virtuosité dans un maillage de séduction offert par d'incroyables étoiles.

Jean-Claude Decalonne
(photos Matthieu Haage)

Anthony Caillet

Tuba / Euphonium

Après avoir débuté l’Euphonium en Ardèche et après les diplômes finalisant ses cursus dans les écoles de Musique de Valence avec M. BARTHALAY et Villeurbanne dans la classe de M. DELANGE, il réussit en 2002 le concours d'entrée au C.N.S.M. de Paris(Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse) et intègre la classe de M. FRITSCH où il obtient en Juin 2005 un D.F.S. (Diplôme de Formation Supérieure, « Premier Prix ») d’Euphonium Mention Très Bien à l'Unanimité avec une Mention Spéciale de Félicitations et un « Premier Prix » de Musique de Chambre Mention TB.

Parallèlement à ces études, il se distingue lors de prestigieux concours internationaux et remporte en 2003 un deuxième prix au Concours International Philip Jones de Guebwiller (France) et en 2004, un premier prix au Concours International de l’ITEC 2004 à Budapest (Hongrie) et un premier prix au Concours International de Cuivres de Jeju (Corée du Sud).

Depuis, il se produit occasionnellement avec les plus grands Orchestres et Ensembles de Cuivres : l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre National d'Ile de France, l'Opéra de Paris, l'Orchestre National de France, l'Orchestre de Paris, l'Ensemble de Cuivres de l'Orchestre de Lyon, l'Orchestre National de Lille, le Grand Ensemble de Cuivres Magnifica… ; en soliste avec orchestres symphoniques, orchestres d’harmonie, brass-bands, ensembles de cuivres ; en récital avec piano, accordéon, percussions… Ces multiples expériences l’ont entraîné dans de nombreux pays : Allemagne, Angleterre, Belgique, Chine, Corée du Sud, Ecosse, Etats-Unis, Finlande, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal…

Conscient des manques dans le répertoire trop peu fourni de son instrument, il est commanditaire de nombreuses œuvres dont il réalise les créations : Maxime AULIO, Arnaud BOUKHITINE, Eri KOZAKI, Franck STECKAR, Paulo PERFEITO, Paul LAY, Jean-François BAUD, Marc LYS. Il a aussi crée des œuvres de Sylvain BŒUF, Michaël LEVINAS, Sabine MALNOURY-GAMET, Eric VALDENAIRE...

Dynamique et passionné, il est membre de plusieurs formations :

l’Ensemble IMPETUO, quatuor de tubas classique (www.impetuo.com);
l’European Tuba Trio, trio de tubas jazz (www.europeantubatrio.com);
l’Oktopussy Tuba Orkestra, ensemble de 6 tubas avec guitare électrique et batterie, jazz/funk/rock/pop (www.oktopussy.net);
l’Ultraïa Octet, octuor jazz (www.myspace.com/ultraiaoctet);
l'Evolutiv Brass, quatuor de cuivres classique (www.myspace.com/evolutivbrass).

Au sein de ces différents groupes, il vient à arranger, composer et jouer aussi les cousins de l’euphonium : le saxhorn, le baryton, l’alto, le trombone, le bugle, la trompette...

Membre de l'Orchestre de Cuivres et de l'Orchestre d'Harmonie de la Musique de l'Air de Paris, sous la direction de M.KESMAECKER.

Professeur au Conservatoire Maurice RAVEL du 13ème Arrondissement, à Paris.

Artiste YAMAHA, Anthony CAILLET joue l’euphonium YEP-842S, les embouchures ROMERA BRASS et les sourdines Johann SCHLIPFINGER.

UA-40626626-1