Trois cuivres graves, une trompette; un quatuor inédit jouant de sa singularité pour mieux surprendre.
Tuba, Euphonium, Trombone et Trompette recèlent des trésors de sonorités et de virtuosité quand les interprètes jouent de leur longue expérience et complicité musicale.
Le répertoire taillé sur mesure oscille entre des arrangements du quatuor et des créations commandées aux compositeurs conférant à cette formation une identité musicale très affirmée.
EVOLUTIV BRASS est aujourd'hui le seul ensemble associant une trompette, un trombone , un euphonium et un tuba.
Si ces quatre amis du Conservatoire National Supérieur de PARIS, fortes personnalités dans le monde des cuivres ont choisi de s'unir, c'est pour explorer à travers une formule inédite toutes les possibilités des cuivres.


Extraits du répertoire:

  • Contrapunctus IX (Art de la fugue) : JS. BACH
  • La soirée dans GRENADE : C.DEBUSSY
  • Divertimento (quatuor à cordes) : B. BARTOK
  • Low Brass Trio : Arnaud BOUKHETINE
  • Divertimento : W.A MOZART
  • Horizon de lune : J.M MACHADO

Anthony Caillet

Tuba / Euphonium

Après avoir débuté l’Euphonium en Ardèche et après les diplômes finalisant ses cursus dans les écoles de Musique de Valence avec M. BARTHALAY et Villeurbanne dans la classe de M. DELANGE, il réussit en 2002 le concours d'entrée au C.N.S.M. de Paris(Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse) et intègre la classe de M. FRITSCH où il obtient en Juin 2005 un D.F.S. (Diplôme de Formation Supérieure, « Premier Prix ») d’Euphonium Mention Très Bien à l'Unanimité avec une Mention Spéciale de Félicitations et un « Premier Prix » de Musique de Chambre Mention TB.

Parallèlement à ces études, il se distingue lors de prestigieux concours internationaux et remporte en 2003 un deuxième prix au Concours International Philip Jones de Guebwiller (France) et en 2004, un premier prix au Concours International de l’ITEC 2004 à Budapest (Hongrie) et un premier prix au Concours International de Cuivres de Jeju (Corée du Sud).

Depuis, il se produit occasionnellement avec les plus grands Orchestres et Ensembles de Cuivres : l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre National d'Ile de France, l'Opéra de Paris, l'Orchestre National de France, l'Orchestre de Paris, l'Ensemble de Cuivres de l'Orchestre de Lyon, l'Orchestre National de Lille, le Grand Ensemble de Cuivres Magnifica… ; en soliste avec orchestres symphoniques, orchestres d’harmonie, brass-bands, ensembles de cuivres ; en récital avec piano, accordéon, percussions… Ces multiples expériences l’ont entraîné dans de nombreux pays : Allemagne, Angleterre, Belgique, Chine, Corée du Sud, Ecosse, Etats-Unis, Finlande, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Portugal…

Conscient des manques dans le répertoire trop peu fourni de son instrument, il est commanditaire de nombreuses œuvres dont il réalise les créations : Maxime AULIO, Arnaud BOUKHITINE, Eri KOZAKI, Franck STECKAR, Paulo PERFEITO, Paul LAY, Jean-François BAUD, Marc LYS. Il a aussi crée des œuvres de Sylvain BŒUF, Michaël LEVINAS, Sabine MALNOURY-GAMET, Eric VALDENAIRE...

Dynamique et passionné, il est membre de plusieurs formations :

l’Ensemble IMPETUO, quatuor de tubas classique (www.impetuo.com);
l’European Tuba Trio, trio de tubas jazz (www.europeantubatrio.com);
l’Oktopussy Tuba Orkestra, ensemble de 6 tubas avec guitare électrique et batterie, jazz/funk/rock/pop (www.oktopussy.net);
l’Ultraïa Octet, octuor jazz (www.myspace.com/ultraiaoctet);
l'Evolutiv Brass, quatuor de cuivres classique (www.myspace.com/evolutivbrass).

Au sein de ces différents groupes, il vient à arranger, composer et jouer aussi les cousins de l’euphonium : le saxhorn, le baryton, l’alto, le trombone, le bugle, la trompette...

Membre de l'Orchestre de Cuivres et de l'Orchestre d'Harmonie de la Musique de l'Air de Paris, sous la direction de M.KESMAECKER.

Professeur au Conservatoire Maurice RAVEL du 13ème Arrondissement, à Paris.

Artiste YAMAHA, Anthony CAILLET joue l’euphonium YEP-842S, les embouchures ROMERA BRASS et les sourdines Johann SCHLIPFINGER.

Nicolas VALLADE

Trombone

Né le 5 août 1969 à Vittel.
1er prix de trombone et de musique de chambre au CNSM de Paris dans la classe de Gilles MILLIERE.
Attiré par la musique de chambre, Nicolas intègre le cycle de perfectionnement, en quatuor de trombone. Après de nombreux concerts et festivals (Chaise-Dieu, Auvers sur Oise), cette formation obtient le 1er prix du Concours International de Quatuor de Trombone à Detmold (Allemagne,1992). Par la suite, il se perfectionne également en musique ancienne au CNSM de Lyon, auprès de Daniel LASSALLE, professeur de sacqueboute.
Il joue régulièrement avec les Sacqueboutiers de Toulouse et dans diverses formations baroques dont La Capella Reial de la Catalunya dirigée par Jordi SAVALL.
Parallèlement, sa carrière orchestrale le mène dans diverses formations : l'orchestre des Concerts Lamoureux, l¹orchestre de l¹Opéra de Lyon, l'orchestre Philharmonique de Radio France et l'orchestre de Paris.
Depuis 1999, il occupe le poste de 2ème trombone soliste à l¹orchestre de l'Opéra National de Paris.

Gilles MERCIER

Trompette

Né au Monastier sur Gazeille (Haute Loire) en 1965, Gilles MERCIER débute la Musique à l'age de 9 ans au sein de l'harmonie et de l'école municipale de sa ville.
Admis au Conservatoire de St Etienne dans la classe de trompette de M Marcel HEYTE, il obtient en juin 1985 une médaille d'or à l'unanimité. En septembre de cette même année, il réussit le concours d'entrée au Conservatoire National de Musique de PARIS dans la classe de Pierre Thibaud et obtient en 1988 un premier prix de trompette.
Dès lors, cherchant à multiplier les expériences musicales, il se produit dans différents orchestres : l'Orchestre National de FRANCE, l'Orchestre National de LYON, l'Orchestre de PARIS, l'Opéra de PARIS...
Il joue également avec des formations de musique contemporaine telles que : Ars Nova, 2E2M, Musique Oblique, l'ensemble Fa. En 1989, il participe à la création Française de l'opéra "Maximilien KOLBE" de Dominique PROBST.
En 1991, il donne des concerts et enregistre avec l'Orchestre Révolutionnaire Romantique (J.E GARDINER) la symphonie Fantastique d'Hector BERLIOZ sur instruments d'époque.
Depuis 1993, Gilles MERCIER est cornet solo à l'orchestre Philarmonique de Radio FRANCE.
En août 2002, il est invité comme trompette solo à l'orchestre du Festival de Saito Kinen (Japon) dirigé par Seiki OZAWA.
Il est également le fondateur et le directeur Artistique du Festival "La Musique des Cuivres" du Monastier sur gazeille.

UA-40626626-1